L’alimentation de bébé : comment s’y retrouver?

L’alimentation de bébé : comment s’y retrouver?

L’alimentation de bébé est pour certains parents un vrai casse-tête. En effet, les informations diffèrent d’une source à l’autre, la variété d’aliments à introduire est importante… sans compter que bébé peut refuser de manger!

Il existe deux principales approches pour l’introduction des aliments; nourrir son bébé en graduant les textures des purées (ex. : purées lisses à purées épaisses puis morceaux) ou via l’alimentation autonome (DME : Diversification alimentaire menée par l’enfant).  Cette dernière prône l’autonomie de l’enfant (il mange seul des morceaux mous, dès les premiers repas et aucune purée ou aliments à la cuillère ne sont offerts à l’enfant). Certains parents choisissent également de combiner les approches, soit en offrant des purées et des morceaux, de façon assez précoce.

Alimentation-bebe-_ergotherapie_crcm_autisme_tdah_tsa_dyspraxie

Peu importe l’approche choisie, voici quelques grandes lignes à considérer :

  • Respecter le rythme et les signaux de satiété de votre enfant, sans jamais le forcer à manger. L’alimentation doit être agréable!
  • Débuter l’introduction des aliments quand l’enfant est prêt, qu’il démontre de l’intérêt lorsque vous mangez et qu’il est capable de porter les mains à la bouche (généralement vers 4-6 mois).
  • Introduire un nouvel aliment aux 2-3 jours environ, en surveillant les réactions allergiques et digestives.
  • Privilégier les aliments riches en fer dès 6 mois (ex. : viandes, céréales enrichies, légumes verts, etc.).
  • Exposer quotidiennement l’enfant aux aliments, même si au début les quantités mangées sont minimes. L’expérience sensorielle est importante!
  • Être toujours en présence de l’enfant lorsqu’il mange et surveiller les risques d’étouffements (ex. : éviter de le faire manger lorsqu’il est en voiture ou en mouvement, couper les solides ronds (raisins, tomates, bleuets, etc.)).
  • Choisir des aliments adaptés aux habiletés orales-motrices de l’enfant; débuter avec des aliments faciles à manger (ex. : purées de céréales lisses) sans tarder à texturer les purées (ex. : banane/avocat écrasé à la fourchette).
  • Privilégier les aliments en morceaux mous (quand bébé est prêt) qui seront faciles à mastiquer (ex. : tronçon de banane, biscuits Mum-mum, carotte bien cuite, etc.).

Quand consulter?

Si votre enfant présente ces difficultés :

Alimentation-bebe-comment-gerer-les-conflits-au-moment-du-repas

  • Mange moins de 30 aliments différents, vers 10-12 mois
  • Présente une cassure dans sa courbe de croissance
  • S’étouffe et/ou recrache constamment des aliments
  • Présente une incapacité à progresser dans les textures (ex . : n’accepte que les purées lisses)
  • Présente des comportements atypiques (ex. : crises, veut toujours manger la même chose, etc.)

Dans le doute, mieux vaut consulter un nutritionniste et/ou un ergothérapeute, qui pourra vous aider.

Vous souhaitez imprimer cet article? Le voici!

 

Retour au blogue

Lisez aussi :

Trucs et conseils pour un temps des fêtes des plus harmonieux

Apprendre à votre enfant à s’apaiser en 3 étapes simples!

Prononciation des sons: quand s’inquiéter?